Comment contacter un producteur pour qu’il lise votre projet de scénario ?

Objectif-Scénario-formation-Contact-Producteur

Quelles erreurs devez-vous éviter ? Quelle est la bonne marche à suivre ?

Comment contacter un producteur pour qu'il lise votre projet de film ?

Dans mon activité de producteur, je reçevais chaque semaine plusieurs projets de films. Un bon tiers de ces projets finissaient directement à la poubelle sans que je les lise.

Pourquoi ? Parce la manière dont ils m’étaient envoyés ne me donne pas envie de les lire, ni même de répondre à leurs auteurs.

Lorsque vous contactez un producteur, vous contactez un partenaire potentiel et un futur employeur qui va s’engager à faire vivre votre projet. Cela ne se fait pas à la légère…

Pour commencer, voici quelques exemples typiques de ce qu’il ne faut surtout pas faire…

Les 5 erreurs à éviter absolument

Envoyer un projet par la poste sans avoir préalablement pris contact avec la société de production ou le producteur lui-même.

Les productions étant très sollicitées, vous risquez que votre projet soit mis sur une pile d’attente ou oublié dans un coin.

Envoyer votre projet par courriel à plusieurs producteurs en même temps sans cacher l'adresse des autres destinataires.

Cette pratique est considérée comme irrespectueuse par la plupart des producteurs.

Le message que vous envoyez en faisant ça c’est : « je me fiche complètement de qui va produire mon projet, du moment que l’on me donne de l’argent pour le faire ».

Ne vous étonnez pas, après, si vous n’obtenez que des réponses négatives… ou pas de réponses du tout !

Ou, autre variante ; envoyer votre projet par courriel à plusieurs producteurs en même temps, en cachant les adresses des destinataires, mais en utilisant un message type qui ne correspond ni aux réalités de la société de production contactée, ni à sa ligne éditoriale.

C’est une variante moins irrespectueuse, mais qui entraîne un même résultat : pas de réponse positive.

Envoyer votre projet en détail dans le corps du courriel.

Si, si cela arrive… Plus souvent que vous ne le croyez !

Voici, entre autres, 2 exemples assez édifiants.

Un jour, un auteur m’a envoyé son scénario de long métrage (120 pages) dans le corps de son courriel. C’était totalement illisible avec un temps de chargement interminable du courriel.

Un autre m’a envoyé 4 de ses projets de la même façon. Sans introduction, sans présentation, ni formule de politesse, juste « Mes projets. Contactez-moi si intéressé ».

Ce genre de courriel termine, en général, sans réponse et dans la corbeille. 

Envoyer un pitch de 5 à 10 lignes et proposer au producteur de vous payer 100 à 300 € pour avoir le droit de lire le synopsis, le traitement ou le scénario.

Cela aussi arrive de plus en plus souvent. Je ne comprends toujours pas ce qui motive les auteurs de ce genre de pratiques.

Un projet de scénario ne se vend pas au poids comme un mouton, un poisson ou un morceau de fromage.

Le but n’est pas de soutirer 300 ou 400 euros à un producteur pour lui faire lire le synopsis de votre projet… mais de le convaincre avec un synopsis pour qu’il vous propose un contrat et vous rémunère pour développer votre projet.

Envoyer un scénario complet de 90 pages ou plus sans présentation du sujet, de son auteur, un pitch ou un synopsis.

Il est préférable si vous privilégiez d’envoyer un scénario complet de toujours l’accompagner d’un pitch, d’un synopsis et d’une courte présentation
La plupart des producteurs veulent connaître le sujet, le genre et le souhait de l’auteur avant de se lancer dans la lecture de leur scénario. Ils détestent se lancer dans l’inconnu, souvent synonyme de déception et de temps perdu.

Prenez soin de bien travailler la rédaction de ces documents ; ils encourageront, ou pas, le producteur à se lancer dans la lecture des 90 ou 120 pages de votre scénario.

Gardez toujours à l’esprit que le producteur est la personne que vous devez absolument convaincre pour faire aboutir votre projet. C’est votre futur partenaire qui va vous aider, vous défendre et vous payer pour que votre rêve se réalise.

Objectif-Scénario-formation-Succes way

La bonne méthode pour être lu

Le choix du producteur est un facteur très important dans la réussite de votre projet.

Comment bien choisir un producteur ?

La première chose à faire est de vérifier la filmographie et la ligne éditoriale de la société de production que vous allez contacter pour être sûr que votre projet lui correspond.
Si vous envoyez un projet de thriller ou de comédie à un producteur de drames sociaux intimistes, votre projet risque malheureusement de finir au panier sans même avoir été ouvert. Vous aurez perdu votre temps et de l’énergie pour rien.

Donc, vérifiez bien la ligne éditoriale du producteur que vous allez contacter. C’est important !

Comment vérifier la ligne éditoriale d'un producteur ?

  • En consultant les différents annuaires et bases de données répertoriant la plupart des sociétés de production.
    Une liste non exhaustive figure à la fin de l’article « à qui envoyer son scénario ?« 
  •  En visitant le site internet des diverses sociétés de production,
  • En téléphonant directement à ces sociétés pour prendre l’information.

Les festivals sont également d’incroyables sources d’informations utiles pour qui se donne un peu la peine de les collecter.

Vous pouvez également glaner des renseignements auprès de réalisateurs, de collègues scénaristes ou de comédiens.

Au fur et à mesure que vous progresserez dans le métier, vous allez constituer un réseau qui vous permettra de collecter un maximum d’informations qui facilitera votre choix.

Comment contacter le producteur choisi

Une fois le choix du ou des producteurs effectué, préparez les mots, le texte, la lettre que vous allez utiliser pour le ou les contacter.

On dit souvent que la première impression est la plus importante. C’est d’autant plus vrai dans les métiers du cinéma ou de l’audiovisuel. Vous n’avez droit en général qu’à un essai ; autant bien le préparer.

Restez simple, courtois, poli ; « bonjour, merci, cordialement », sont les formules de bases qu’il est judicieux d’utiliser au moins une fois dans votre texte ou lettre.

Pour le reste, soyez vous-même, naturel, sans prétention, sans flagornerie.

Vous n’imposez pas votre oeuvre géniale à un commerçant décérébré dont le rôle se réduirait à signer des chèques en vous admirant, mais vous sollicitez l’aide d’un professionnel qui connaît le marché pour faire exister votre projet à travers une coopération constructive et créative.

La nuance, bien qu’évidente, n’est malheureusement pas toujours comprise par bon nombre de jeunes scénaristes.

Outre la courtoisie et la politesse, il y a 2 mots clés qui résument parfaitement ce qui doit motiver votre manière de contacter un producteur : maîtriser et rassurer.

Dans tous les écrits que vous envoyez à un producteur, vous devez toujours donner l’impression que vous maîtrisez votre sujet, votre projet, que vous savez exactement où vous allez et où vous voulez aller. Rien que ça va rassurer le producteur et prouver votre professionnalisme, même si vous débutez.

Le style, le ton, la maîtrise du sujet, la connaissance du marché, de la cible visée et le fait que vous avez pris le temps de vous renseigner sur le travail du producteur, sont autant de bons points qui vont rassurer le producteur et l’encourager à lire votre projet et vous faire confiance.

Un producteur est rassuré quand il sent qu’il a affaire à quelqu’un qui sait ce qu’il fait et agit avec professionnalisme. Surtout quand il s’agit d’un débutant et de quelqu’un qu’il ne connaît pas.

Même si le projet que vous lui envoyez ne lui plaît pas, le fait qu’il lui soit présenté de manière professionnelle contribuera à marquer des points en votre faveur. Le producteur accueillera d’autant plus favorablement les autres projets que vous lui soumettrez à l’avenir.

Prenez conscience que vous travaillez pour l’avenir quelque soit la réponse. Ce n’est parce qu’un producteur à refusé un de vos projets qu’il va systématiquement refuser les autres. Chaque projet est une nouvelle aventure.

Il ne vous reste plus qu’à envoyer le courriel ou le courrier en y joignant le dossier type après en avoir soigneusement vérifié l’orthographe.

Commencera ensuite la longue attente d’une hypothétique réponse. Après 3 semaines / 1 mois sans nouvelles vous pouvez relancer le producteur en lui demandant s’il a eu le temps de lire ou en lui proposant un complément d’information sur votre projet, un lien vers un fait divers ou un évènement rattaché au sujet, un précédent travail, un extrait d’un film que vous avez écrit ou réalisé.

Pendant tous vos échanges avec le producteur, même après la signature d’un éventuel contrat, n’oubliez pas que le milieu du cinéma ou de l’audiovisuel en général est ultra concurrentiel. Les places sont chères. Il y a énormément de prétendants pour peu d’élus. Prenez donc le temps de mettre tous les atouts dans votre jeu avant de vous lancer.

Avez-vous des difficultés particulières pour contacter un producteur ?
En appliquant les conseils prodigués, votre taux de réponse a t'il augmenté ?
Racontez-moi, dans les commentaires ci-dessous, vos expériences réussies... ou non.

© Jean-Walter

Crédits photos : Google 

139 réflexions sur “Comment contacter un producteur pour qu’il lise votre projet de scénario ?”

  1. Slt Il y a longtemps que je suis à la recherche d’un producteur ou d’un réalisateur. S’il vous plaît aidez-moi dans mon premier lancement. Le projet est :  » le secret de la première Création  » ce film est écrit par moi . Que Dieu vous bénisse . Merci .

    1. Bonjour,
      Je vous ai déjà aidé en publiant vos derniers commentaires au cas ou un internaute de passage le lirait et serait intéressé. C’est tout ce que je peux faire. Je le répète, votre projet ne m’intéresse pas. Je ne souhaite pas y collaborer ni de près ni de loin. Inutile d’insister. C’est le dernier commentaire de votre part que je publie. Bon courage dans votre entreprise.

      1. Bonjour Monsieur Jean Walter, je viens de découvrir vos articles comment écrire un scénario le publier le proposer à des producteurs j’aimerais communiquer avec vous.
        j’ai une histoire vraie avec des témoins vivants de enquête policière contre l’homme le plus riche du monde.
        On peut fait des échanges sur le sujet .
        J’aimerais surtout dans un premier temps, vous découvrir découvrir vos intérêts aux compétences, et voir si nous avons des intérêts communs pour accorder du temps pour développer.
        Sujet qui contient de la violence, du sexe, de la drogue, de la pauvreté et aussi des hommes millionnaire et qui qui s’offrent des moments de détente.

        J’en reste là pour l’instant, en espérant avoir suscité votre curiosité.
        Ce n’est pas l’envie qui me manque de continuer l’histoire mais je me retiens pour ne pas vous raconter le reste.
        Cordialement,
        Thierry Stutz

        Lecteur qui a été interpellé surpris par vos écrits et votre sincérité que j’ai pu constater. Je reste à votre disposition pour répondre à vos questions.

        Je vous souhaite une bonne journée à vous et à votre famille.
        Merci.
        Thierry Stutz

        1. Bonjour,

          Contactez-moi plutôt à l’aide du formulaire dédié. Cela vous donnera l’occasion de pitcher davantage votre projet. La description que vous en faites est trop vague pour que je me fasse une idée. Vous pourrez également m’expliquer ce que vous souhaitez comme prestation. Nous échangerons ensuite par e-mail et, le cas échéant en visio.

          Bonne journée

  2. Slt je suis Évangéliste Benoit j’ai un grand projet qui représente la délivrance du monde parce que je suis l’envoyeur le plus spécial parmi les spéciaux pour ce travail très spécifique en particulier. Excusez mon français, je suis étranger.
    Il s’agit exactement d’un film que je déjà écrit « le secret de la première Création ». En effet c’est une révélation tiré de la Bible mais qui n’est révélée que par moi seul. Autrement dit il explique que dans la première Création il n’y avait pas de terre, cieux, l’homme, animaux, ect… et sans oublier j’ai le secret de la deuxième et troisième Création.
    J’ai aussi le secret de la clef du retour de Jésus Christ et n’oublie jamais que je suis l’inventeur de 8 sciences et 1 Religion. Je n’ai aucun contact de grands producteurs ni de réalisateurs et pourtant je veux que mon premier lancement soit fait à Hollywood. Donc n’hésitez pas de me contacter pour la collaboration noble qui correspond exactement au changement noble du monde actuel. Merci

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas du tout intéressé par votre projet. Je ne suis plus producteur.
      Je publie toutefois votre commentaire, au cas où un lecteur éventuel serait intéressé.
      Bon courage dans votre entreprise.

  3. Bonjour, je viens de lire votre article très intéressant.
    Je suis un réalisateur de télévision et je souhaite adapter un roman en long-métrage.
    Je n’ai aucune expérience dans le cinéma Emmaus j’ai fait un peu de fiction à la télévision.
    Me conseillez-vous de commencer à travailler le scénario ou de chercher avant tout un producteur ?
    Merci.
    Bonne journée.

    1. Bonjour, merci de votre intérêt, cela fait toujours plaisir.
      Je vous conseille de trouver d’abord un producteur avec un synopsis, une fiche personnages et la preuve que vous posséder les droits d’adaptation du roman, ou qu’ils sont disponibles et accessibles.
      Cela vous permettra de vérifier l’intérêt du sujet et d’être rémunéré pour effectuer l’écriture de la première du scénario.
      De plus vous pourrez écrire cette première version en tenant compte de certaines recommandations du producteur. Il y en a toujours !
      Vous gagnerez du temps d’écriture !
      Mais rien ne vous empêche, si vous le souhaitez de commencer à écrire le scénario de votre côté.
      Bon courage

  4. Amadou yéro Bah

    Monsieur ou Madame Bonjour,

    Je suis Amadou yéro Bah je suis guinéen et j’ai 18 ans
    J’ai beaucoup de films voir même des séries que je pourrais écrire mais je n’arrive pas à contacter un producteur mais je sais que de là je pourrais avoir un car il ne suffit que de compter sur votre bonne compréhension et vous êtes là .
    Merci et bien cordialement

    1. Bonjour,
      Avant de contacter un producteur, il est tout de même nécessaire d’avoir quelque chose à lui faire lire.
      Un synopsis d’une ou deux pages au moins.

      Bon courage

      1. Bonjour Jean-Walter,
        Je suis Abigail, Ethiopienne. J’ai 30 ans, taille grande, teint foncé et poids modéré. L’Ethiopie est un pays non francophone, j’ai appris le français. J’ai un grand talent d’actrice et je veux devenir actrice dans des films français. J’habite en Ethiopie mais je serais en France en juin, juillet. J’aimerais que vous m’aidiez à me mettre en contact avec des recruteurs ou des producteurs de films. Comme je n’ai que 2 mois, ce sera difficile pour moi d’en trouver toute seul.
        Merci et bonne journée !

        1. Bonjour Abigail,
          Ce que vous demandez n’est pas du tout dans mes attributions. Vous avez plutôt besoin d’un agent.
          Je vous conseille donc de contacter dès aujourd’hui des agents artistiques et de leur envoyer des photos et des liens vers des extraits vidéos (cours de comédie, rôles dans des films, pièces de théâtre, spectacles divers) pour obtenir des rendez-vous lors de votre venue en France cet été.
          Petit conseil en passant : un véritable agent, une véritable agence artistique ou de casting (si vous choisissez cette voie) ne vous réclamera jamais de payer quoi que ce soit (book, inscription, participation à des casting, etc.). Les vrais professionnels se rémunèrent uniquement à travers un pourcentage sur les contrats des talents qu’ils représentent.
          Si on vous réclame de l’argent, refusez et stoppez le rendez-vous. Quels que soient les arguments que l’on vous donne.
          Bon courage !

          1. Bonsoir cher Jean-Walter,
            Merci pour votre retour rapide et ces informations que je trouve très utiles. Je vais les contacter.
            Sûrement, je reviendrai vers vous pour une reconnaissance si j’ai des nouvelles.
            Bonne continuation dans votre domaine !

  5. Bonjour,
    Merci pour vos précieux conseils.
    Moi c’est Andeme Audrey. Je suis gabonaise. J’ai des idées de films que j’aimerais partager avec vous.
    Je vous envoie un premier essai. Vous me direz ce que vous en pensez.

    1. Bonjour Audrey,
      J’ai lu votre projet de film. Je ne l’ai pas publié pour éviter qu’il soit repris par quelqu’un d’autre.
      Et aussi parce qu’il est très difficile à lire. Les phrases sont très longues.
      C’est souvent confus et il y a beaucoup de fautes d’orthographe.
      J’ai compris l’essentiel malgré tout.

      C’est une idée qui peut intéresser.
      Elle a déjà été traité dans des films et des séries, mais avec un point de vue retravaillé, elle peut être intéressante.
      Travaillez là pour la rendre plus facile à lire.
      Avec des phrases courtes. Vérifiez l’orthographe avant de l’envoyer.
      C’est le minimum pour que votre projet puisse être lu.
      D’autre que moi ne ferons pas l’effort d’essayer de lire et de comprendre.
      Si le texte est mal rédigé, il fini généralement à la poubelle.
      C’est malheureusement comme ça !

      Voilà ce que je peux dire de votre projet, en l’état.
      Bon courage pour sa réécriture et son développement.
      Bien cordialement

  6. Bonsoir monsieur,

    J’ai écris un livre et par curiosité, j’ai tapé les mots clés « script » et « producteurs » sur Google. C’est ainsi que je suis tombée sur votre blog.
    Je ne vous demande rien, vos articles sont suffisamment clairs et instructifs. J’ai pris le temps de lire tous les messages de toutes ces personnes… et surtout vos réponses. Je souhaite juste vous dire un grand MERCI et BRAVO pour votre patience, à répéter inlassablement les mêmes réponses depuis 8 ans, autant que je peux en en juger … Sincèrement, vous êtes un modèle de patience !
    Encore merci pour votre blog.
    Bien cordialement,
    Adeline.

  7. OMAR AHMED Mohamed

    nationalité belge , j’habite à liège. Je me permets de vous contacter afin d’avoir un contact avec vous pour un projet concernant une série que j’ai écrit depuis 2020 . Je voulais juste prouver mon talent. Merci de me répondre.

    Résumé de ma série :
    Un officier de la police a utilisé un jeune qui a vécu dans une orphelinat, pour venger son père qui a été tuer par des gens qui travaillaient pour lui dans les trafics

    1. Bonjour,
      Je n’exerce plus en tant que producteur. Je suis maintenant formateur.
      Si vous me permettez une remarque, votre résumé n’est pas assez accrocheur. Qui est le héros de la série ? Le policier ? le jeune ? Pourquoi utilisez-vous le passé : « il a utilisé » ? Nommer le héros par son prénom. Faites des phrases courtes pour éclaircir le propos. Quel est le genre de la série ? Policier ? Suspense ? Drame ? Social ? Combien d’épisodes ? Quelle durée pour chaque épisode ?
      Rédigez un dossier de présentation (appelé une bible pour les série TV) et contactez un producteur spécialisé en activité. Définissez également la chaîne TV et la case de diffusion privilégiée pour votre série.
      Bon courage !

  8. Bonjour, j’ai 13 ans et je voudrais devenir actrice. J’ai actuellement une idée de scénario mais je ne sais pas comment écrire le scénario. Mon idée (qui serait probablement impossible) serait de contacter un jeune producteur qui débute (pour aider ce qui débute avec des petits projets) et de lui donner mon idée de scénario (ou un genre de plans du film) mais en contre partie je voudrais jouer dedans et je voudrais que certains rôles soit ouverts aux nouveaux acteurs qui veulent débuter. Pouvez-vous me conseiller sur la manière dont je doit écrire le scénario ou me dire si mon idée est possible? Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Bonjour,
      Si vous souhaitez être actrice, concentrez-vous sur ce domaine et prenez des cours de comédie. L’écriture de scénarios est un métier à part entière, seuls des acteurs et des actrices confirmés s’y consacrent. Ne mélangez pas tout dès le début. Si vous avez une idée de scénario, transmettez-là à un scénariste et négociez, avec l’aide de vos parents, un contrat particulier. Trouvez-vous un agent de comédiens, comédiennes et jouez !
      Bon courage

  9. Bonjour je m’appelle Thomas j’ai 19 ans et j’ai écrit un scénario sur un sans abri le titre c’est moins deux euros en poches merci cordialement

  10. Bonjour je m’appelle lea et j’ai 15 mes j’ai un reve selui de cree un film « la fille du joker » je sea que sa peus paretre bete ou fout mes qui ne tante rien na rien allor voila .Je cherche des personne pour realiser se project ,donc je vous emprie realiser se reve

    1. Bonjour,
      Dans un premier temps essayez d’améliorer votre orthographe, ce sera nécessaire pour poursuivre votre rêve.
      Pour le reste, je ne peux malheureusement pas vous aider.
      Bonne chance !

  11. Jaquier Christophe

    Bonjour, merci pour votre article, très bien conCu, je recherche activement un producteur de théâtre pour une pièce de théâtre, j’ai essayé vos méthodes….sans succès à ce jour…..comme procéder….surtout en cette période de crise sanitaire….cordialement bien à Vous Christohe

    1. Bonjour,
      Le théâtre a ses règles de fonctionnement particulières. Elles ne sont pas forcément identiques à celles qui fonctionnent pour le cinéma où la télévision. Les réalités et contraintes économiques ne sont pas du tout les mêmes.
      Si vous avez écrit une pièce, il est peut-être préférable de passer d’abord par un metteur en scène et/ou des comédiens. Ils vous aideront à trouver un théâtre où jouer la pièce. Les « producteurs » de théâtre s’occupent plus des tournées en général.
      Dans un premier temps vous devez trouver un endroit où jouer la pièce et tester ses ressorts face à un public. Des clubs ou associations de théâtre peuvent également vous aider. Cherchez des conseils dans ce domaine en tout cas.

  12. Bonjour, jean walter ,j ecris depuis 1 ans environ , le confinement a fait le reste ! j avais des idées depuis l enfance ! mon entourage trouve ça bien ! Je cherche quelqu’un qui crois à mes idées ! En effet j ai pas la plume ! Mes les idées ! Cordialement.

  13. Bonjour.
    D’abord merci pour votre article que je viens de lire et que j’ai trouvé d’une pertinence, c’est exactement ce que je voulais lire..
    Résidant en Algérie, j’aimerais savoir si une collaboration entre des producteurs en France et des scénaristes étrangers se pratique habituellement. Je viens de finir l’écriture d’un long métrage, et comme l’histoire se déroule essentiellement en France, je m’interroge d’abord sur la faisabilité.
    Merci du temps que vous consacrerez à me répondre.
    protégez-vous tous de la Covid, la vie est précieuse.

    1. Merci de l’intérêt que vous portez à ce blog.
      Les collaborations entre producteurs et scénaristes de nationalités différentes sont assez fréquentes. Si le projet est prometteur et le lien de confiance parfaitement installé entre les partenaires, la collaboration se déroule, en général, parfaitement bien.

        1. Bonjour, je ne suis plus producteur de film. Si vous souhaitez de l’aide sur l’écriture, la conception, la création d’un dossier de présentation d’un projet, envoyez une demande à travers le formulaire de contact ou réservez une séance de consulting. Merci.

  14. Bonjour je m’appelle Denis originaire du Cameroun, depuis bientôt 10 ans je fais des rêves qui pourraient être confondues aux films hollywoodiens, avec des scénarios incroyables et presque réelles, je sais vous me direz que c’est probablement dû au fait que je visionne beaucoup , mais bizarrement ces rêves ou (songes) ont tous des scénarios distinctes et uniques sans une touche d’imagination, j’aimerais dans un premier temps faire part de ça à un producteur par téléphone en vue de mieux conserver son authenticité et voir par la suite comment le mettre sur papier et le réaliser, merci pour la conduite à tenir.

    1. Racontez plutôt vos rêves à un scénariste qui saura si cela nécessite d’être écrit. Il pourra vous conseiller plus facilement qu’un producteur. Aucun producteur ne prendra le temps de vous écouter si vos projets ne sont pas structurés un minimum.

  15. Franck Patrick Jacob

    Bonjour M. Walter,
    Le but de ce commentaire est de vous envoyer mes remerciements pour le blog que vous proposez au public.
    J’ai étudié en début d’année bon nombre de vos articles, car je devais présenter mon (premier) projet de long métrage de comédie policière à des producteurs.
    Je n’avais aucune expérience dans ce domaine et j’ai trouvé dans vos écrits une source exceptionnelle de conseils et de méthodes, qui m’ont permis de préparer mon dossier.
    Aujourd’hui, quelques mois plus tard, je suis ravi de vous apprendre que, grâce à vous, les contacts que j’ai avec les sociétés de production avec lesquelles j’ai pris contact sont très satisfaisants.
    Même si, pour le moment, mon scénario n’a pas encore fait l’objet d’une proposition de collaboration, les retours que j’ai obtenus me démontrent que mon dossier a une allure « professionnelle » et que les personnes ont pris le temps de le lire, ainsi que la continuité dialoguée que je joignais à mes e-mails.
    Je vous suis éternellement reconnaissant !

  16. Bonjour j’ai démarré un scénario une histoire vrai qui m’est arrivé,avec la police une histoire choquante de racisme il y avait un collègue avec moi on était jeune ça date des années 1992.son père était pompier au collègue il avait 17 ans j’en avais 18,et c’est une histoire vraie qui est dramatique je voudrais la proposer à un réalisateur mais je ne sais pas comment m’y prendre même pour faire un scénario correctement. j’ai écris l’histoire sur quelques feuilles avec quelques dessins,je pense qu’un producteur serait intéressé par un scénario comme celui-là.qui est tiré d’une histoire vraie. Et ça me ferait une grosse-thérapie car j’ai peur de la police depuis ces années passer. Je suis d’origine marocaine mon père est venu en France pendant les années 60,il était mineur,un métier très dur.
    Il faut que je trouve quelqu’un comme vous pour le faire complètement car vous dites qu’un scénario complet c’est 90 pages minimum c’est énorme !!

    1. Bonjour, vous trouverez des liens et des conseils sur le site qui vous aideront à contacter un réalisateur ou un co-scénariste. Beaucoup de festivals ont été repoussés suite à la pandémie du Covid-19. Certains vont même se dérouler en ligne avec possibilité de contacter directement des scénaristes, réalisateurs et producteurs. Bon courage !

      1. Merci beaucoup de votre aide, je trouve vos articles vraiment géniaux !
        J’ai un projet complet de réalisation de long-métrage, auriez-vous des festivals en ligne à me communiquer stp ?
        J’aimerais collabore avec Mr Gilles Lellouche mais celui-ci souhaite un projet déjà soutenu par une production, j’ai de très grandes ambitions, peut-être trop grandes mais je vais tenter tout de même.
        Merci..

  17. Bonjour,
    Infiniment merci si vous pouviez m´accorder quelques instants pour découvrir mon histoire sur internet.
    Je suis bloqué dans l´écriture du scénario !
    Fraternellement,
    Etienne

  18. Monsieur bonjour,

    J’ai parcouru avec tout l’intérêt dû à vos conseils, les quelques lignes ci-dessus.
    Il me semble pourtant, vu de chez moi, avoir bien appliqué ces mesures, entre vérification de ligne éditoriale, puis coups de téléphone préalables, envoi par mail ou courrier selon le conseil reçu.
    Je vous avouerai que, après bien des mois et même plus de patience, je doute fort pouvoir approcher un producteur. Je me suis dérangée jusqu’à Paris (et même à Cannes) et là, l’on m’a dit de ne rien laisser, que cela finirait directement à la poubelle ! Que puis-je faire de plus ?
    Force est de constater (j’en suis navrée) que, lorsque l’on est ‘petit’, que l’on n’a pas de connaissance personnelle (de comédien, scénariste, producteur, …), sans vouloir médire, la recherche est ardue.
    Férue de séries télé, désolée d’avouer que les scénarios -pour certains- manquent cruellement d’imagination. Enfin voilà pour l’essentiel. Je vais me remettre au travail de recherche, mais, sans vous offenser, je perds espoir. Je reste toutefois persuadée que ce que j’écris ferait de bonnes réalisations, d’autant qu’ils surfent sur le quotidien de gens d’en bas loin de la caricature américaine. Et c’est cela que le téléspectateur recherche, comme un miroir où se reconnaître, et se persuader qu’il n’est pas seul face à ses problèmes et, parfois même, qu’il y a pire.
    Voilà ! Merci à vous.

    PS : les seules réponses des maisons de production : nous avons bien réceptionné
    … une réponse vous parviendra ultérieurement !

    1. Bonjour,
      Votre expérience illustre parfaitement la situation actuelle. Et il n’y a pas que les « petits » qui en pâtissent, croyez-moi.
      Le milieu de la TV est devenu extrêmement frileux. Il a du mal à se renouveler. Et les mêmes scénaristes et mêmes producteurs sont souvent sollicités, tout simplement parce qu’ils sont connus des responsables des chaînes TV qui ne font aucun effort pour diversifier ou réellement renouveler leurs partenaires de création et de production. La nouveauté fait souvent peur en France et pas que dans l’audiovisuel…

      Développer son réseau professionnel est donc indispensable pour augmenter ses chances de réussite. Vous avez fait l’effort de vous déplacer à Cannes, c’est très bien, même si vous n’avez pas eu satisfaction immédiate. Quand vous solliciterez à nouveau ces personnes, vous leur direz : nous nous sommes rencontrés à Cannes… Vous sortirez déjà du lot par rapport à la plupart des scénaristes qui ne quittent jamais leur petit nid douillet.
      C’est malheureusement un travail de patience que de rassurer et amadouer un producteur pour qu’il vous signe votre projet.
      N’hésitez pas à rappeler régulièrement les producteurs qui ont réceptionné votre projet. Faites-en un jeu pour vous démarquer des autres.
      N’hésitez pas non plus, si vous en avez la possibilité à vous rendre dans certains festivals pour y retrouver ceux que vous avez déjà rencontrés – il est important d’être vu régulièrement – et tisser de nouveaux contacts.
      Petit conseil : oubliez les documents papier dans les festivals ! Les producteurs, comme les diffuseurs, n’aiment pas s’encombrer de scénarios, synopsis et autres documents papier.
      Envoyez un fichier PDF par courriel, c’est plus simple, plus pratique et vous avez une preuve d’envoi en plus !
      Vous rencontrez un producteur dans un festival, il vous donne sa carte ou vous la lui demandez, vous lui envoyez votre fichier PDF le lendemain par courriel. Vous le relancez 2 à 3 semaines après et 1 à 2 fois par semaine ensuite jusqu’à obtention d’une réponse.
      Bon courage !

  19. Pardonnez-moi je viens d’avoir quelques réponses à mes questions sur la façon d’aborder les producteurs avec les les 5 erreurs à ne pas commettre que vous avez citées.

    Sébastien B.

  20. Bonjour,

    Bon article et très instructif… il est évident que la concurrence fait rage dans le domaine du cinéma ou de l’art en général. J’ai abandonné depuis longtemps après un essai infructueux dans le projet d’un livre. C’est le même combat : en tant que débutant, il faut trouver une accroche dès les premiers mots dans l’envoi d’un projet.
    J’aurais souhaité en faire un film ou une série mais cet article m’a fait descendre sur terre 🙂
    Bon courage à ceux qui veulent réaliser leur rêve !

  21. Bonjour,
    J’ai 18 ans, je suis en première année de prépa littéraire et je voudrai vraiment être scénariste.
    J’ai conscience que mon âge et mon inexpérience ne joueront pas en ma faveur, d’autant que je n’ai jamais fait d’études dans le cinéma, alors honnêtement si j’arrive à envoyer quelque chose d’un minimum accrocheur (note d’intention, pitch et synopsis),le tout présenté en amont avec respect, quelles sont mes chances ?
    Et merci pour vos articles et toutes vos réponses dans les commentaires, c’est très instructif.

    1. Bonjour,
      Vous avez autant de chance que n’importe quel débutant dans le métier. Si votre projet est séduisant, fédérateur et rédigé de façon professionnelle, il sera lu. Le fait que vous débutiez sera plus un désavantage pour négocier le contrat et la rémunération. Les débutants sont très souvent abusés par certains producteurs. Travaillez bien votre dossier, c’est la base de tout !
      Regardez si vous êtes éligible à certaines aides ou bourses pour les premiers scénarios. Le CNC, la SACD et les différentes régions en proposent régulièrement. Cela peut aider. Essayez surtout de rencontrer des professionnels en participant à des festivals ou des rencontres et commencez à vous créer un carnet d’adresses. C’est aujourd’hui primordial !
      Merci de suivre ce blog.
      Bon courage pour la suite

      1. Bonjour, je suis désolé de ma réponse plus que tardive, je viens seulement de recevoir le mail me notifiant de votre réponse, mais je tenais à vous remercier pour celle-ci. Elle me sera d’une grande aide !
        Bonne continuation.

    1. Bonjour,

      Pour publier un livre, vous aurez plus besoin d’un éditeur que d’un producteur. Et surtout d’un correcteur d’orthographe !
      Je ne publie pas vos 2 premiers chapitres, qui n’en sont pas, mais qui présentent la particularité d’avoir une faute d’orthographe pratiquement à chaque mot. C’est illisible.

  22. j’ai écrit un romand qui a déjà été publier je souhaite l’adapter au cinéma en bande dessiné . comment faire pour rentrer en contacte avec un producteur ? Adresse s’il vous plait ! Merci

      1. Je cherche un producteur parce que j’ai une histoire vraie que tout les enfants doivent connaître apprendre une chose dans la vie rien n’est facile il faut se donner soi-même je peux pas tout dire mais je voudrais bien le faire si je trouve un bon produiter qui vas me dire quoi faire de mon histoire

  23. Bonjour Jean-Walter
    Merci pour l’article, c’est très intéressant, personnellement j’ai deux questions très préoccupantes. La 1ere est que j’écris mes scénarios en français mais par rapport a mes imaginations et mes scenes j’aimerai voir mes films êtres tourner a Hollywood. Au cas où je trouvais un producteur en France est ce que j’ai le droit de lui exigé Hollywood ou c’est mieux que je traduise mes scénarios en anglais et me rapprocher directement des producteurs hollywoodien. La seconde c’est a propos des acteurs, pourrais-je me permettre le caprice de dire a mon producteur que j’aimerai tel acteur pour tel rôle??
    Merci

    1. Bonjour,
      Tant que vous ne serez pas plus célèbre et reconnu que Clint Eastwood ou Steven Spielberg, vous ne pourrez rien exiger d’un producteur. Et même dans ce cas, exiger quelque chose est la pire manière qui soit dans ce métier.
      Soit vous écrivez en français et vous cherchez un producteur en France, soit vous écrivez en anglais et vous cherchez un agent aux USA. Vous discuterez ensuite avec votre producteur de la suite des évènements et du casting. Vous pouvez bien entendu proposer un casting idéal. Le producteur en discutera avec vous pour définir ce qui est possible en fonction du financement et du potentiel commercial du film.

  24. bonjour est ce possible de trouver un producteur hors de mon continent? Je suis une future scenariste j ecris des scenes ou films aventures , frissons et drames accumulés et je recherche un producteurs du domaine parceque chez nous on fait plus dans la comedie et j aimerai aller un peu au dela .

    Merci d avance,
    Cordialement ,
    Darine

    1. Bonjour,
      Oui c’est possible. Il suffit de trouver les bons contacts ou de participer à des festivals pour rencontrer des producteurs étrangers.

  25. bonjour je me pressente comme une future scénariste et j aime bien mon travail c est ma passion et j aimerai être la fierté de mon pays on vous montrons mon scenario

  26. Ayant créé pour le profit d’une association caritative une comédie musicale qui a été jouée une seule fois en banlieue .
    Réalisée en amateur avec des artistes bénévoles ce spectacle a obtenu un succès considérable salué par toute la presse.
    Je souhaite lui donner une seconde vie avec le concours de professionnels.
    Film sur youtub : « petite histoire de France en chanson. «
    Renseignements : Edouard 0169462042

  27. bonjour Monsieur , je bien lu tout ce que vous aviez ecri et ca m a plus franche , je presente premierement je repond au nom Mr. Patricia suis de nationalite Congolaise ( Kinshasa), je suis un jeune scenariste et je me base beaucoup plus a ecrire des scenes ou films dramatiques qui ont toujours eu un rapport avec la societe moderne et je vous avoue que depuis je commencE a ecrire mes scenes je ne jamais cherchE un production mais maintenant j ai besoin d en trouver un avec qui on peut ou on va realiser mon projet .
    voila ma question principale . pouvez vous m aider a le trouver ? Je vous remercie beaucoup pour vos conseils .
    je vis en Ukraine actuellement mais suis de nationalite Congolaise ( kinshasa) merci pour votre reponse

    1. Bonjour,
      Je ne peux vous aider personnellement à trouver un producteur. Le livret et les différents articles du blog vous conseillent et vous indiquent la marche à suivre pour y réussir.
      Bon courage

      1. Bonjour je m’appelle jeremie Pambu de la nationalité congolaise, je suis réalisateur scénariste, je cherche le producteur pour réaliser un film de plus ou moin 1h du temps, intitulé le fils du président

        1. Bonjour,
          Proposez votre projet de film à des producteurs en suivant les conseils prodigués dans les articles ou dans le livre « Raconter une histoire et convaincre ». Si votre film fait moins d’1 heure, adressez-vous aussi aux producteurs de films de courts métrages.
          Bonne recherche

  28. Bonjour ,

    J’hésite profondément à me lancer dans la création d’une sorte de documentaire visant à mettre en avant les doutes, la quête de sens de beaucoup de jeunes comme moi dans notre société d’aujourd’hui. Ce Film-documentaire serait une ode au changement et au dynamisme, par le biais du parcours de plusieurs jeunes qui partiraient justement en quête de solutions etc. (un peu comme le documentaire « Demain » mais à plus petite échelle et vu par la jeunesse.)

    Bref, je me demandais donc qui contacter, comment former une équipe, et à qui m’adresser pour proposer ce projet ,… Sauriez-vous m’éclaircir là-dessus ?

    Merci d’avance ,
    Cordialement,

    Coline

    1. Bonjour,
      Contactez une société de productions qui produit des documentaires « jeunesse » ou « société » et qui a donc ses entrées auprès des diffuseurs qui ont ces cases dans leur grille de programmes. Le producteur vous aidera à constituer une équipe si le projet l’intéresse.
      Bon courage

  29. Bonsoir,
    J’ai écrit un long métrage (une comédie romantique et sociale), j’en suis à terminer ma V3. J’ai un acteur très connu qui avait lu ma 1ère version, qui aime beaucoup l’histoire (qu’il trouve super moderne) et mes dialogues mais qui m’avait très justement conseillé de forcer la dramaturge. Ce que je suis en train de faire actuellement. Lui est intéressé pour jouer dedans (mais pas le rôle principal), ainsi que plusieurs autres acteurs un peu moins connus. Bref. Il me faut un producteur à tout prix, tout est presque prêt!!!! J’ai eu l’idée dernièrement de contacter Pathé sachant qu’ils sont friands de mon style de film mais est-ce une bonne idée?
    Je suis preneuse de tous les conseils .
    Merci

    1. Bonjour,
      Ne connaissant rien de votre projet, si ce n’est que c’est une comédie romantique et social, il m’est impossible de répondre à votre question ! Si vous avez un scénario et un casting, trouver un producteur devrait être plus facile. À vous de défendre votre projet auprès de Pathé ou d’autres producteurs.
      Bon courage

  30. dit moi Jean-Walter qui me dit qu’ils v’ont pas me volé mon scénario ? j’ai écrit un live et je veut le transformé en film mais pour çe la il me faut un producteur de confiance … peut tu me proposé un ? comment je peut te contacté ?

    1. Bonjour,
      Il est précisé dans les articles du blog comment protéger un synopsis avant de l’envoyer à un producteur. Le risque 0 n’existe pas, mais malgré la légende publique, les producteurs ne sont pas des voleurs qui dépouillent les scénaristes de leurs idées. Si vous avez écrit un livre et que ce livre est publié, il garantie l’antériorité et la paternité de votre histoire et votre point de vue.
      Je ne propose pas de nom de producteur et je ne cherche pas de film à produire.

  31. Bonjour voilà j ai une histoire réelle qui m inspiré pour un scénario c est un drame mais mon but c’est pas le drame qui est intéressant pour moi le but c’est est éveillé les consciences pour faire émerger de notion comme : passion maladie psy aide prise de conscience de que est la vie les personnages hors du commun brise des tabou déboucher sur des notions de spiritualité pas d hasard le pardon rencontré importable mais vécue la différence la tolérance et le final la grandeur de âme qui est la conclusion…voilà à peu près les thématiques ……je voudrais juste un conseil sur la totalité des concepts. …..vous savoir si je peux me lancer merci

    1. Bonjour,
      Plus que les concepts, c’est la manière dont le sujet va être traité qui est importante. C’est ce que l’on appelle le point de vue.
      Bon courage

  32. Bonjour,

    Je pense qu’il serait intéressant de parler d’un nouvel outil (depuis janvier 2016) supplémentaire et innovant pour cela.
    C’est une plateforme permettant, à son échelle de start-up, le lien entre scénarios et société de production.

    Il opère également des recherches de scénarios pour des sociétés de production.

    1. Bonjour,

      Si vous souhaitez faire la promotion d’un nouvel outil, merci de me contacter à travers le formulaire de contact avant de vouloir poster des liens (qui seront censurés) dans les commentaires. Il y’a certains usages entre blogueurs auxquels je tiens, ne serait-ce que par courtoisie.
      Merci.

  33. Bonjour j’ai créé une histoire pour faire un film je voudrais que vous regardez et me dire que vous en pensez svp le nom de histoire c’est une l’équipe d’enfer sa parler d’adolescents qui veut créer une l’équipe de foot de rue avec des figures des cascade

  34. Bonjour, merci pour votre article encore une fois très intéressant 🙂
    Dans le cas d’une série TV, est-il possible lorsque l’ont a une idée très précise pour créer une série d’envoyer la bible complète ?

  35. Bonjour
    J’ai lu avec attation votre article et il est très bien ficelé et facile comprendre et pour cela déjà : mer i.
    En suite, j’aimerai savoir su KL y a une facon particulière d’écrire un scénario ou peu l’écrire a notre façon ?
    Puis une derrniere question . Est ce que le fait que j’ai 16 ans , et donc que je soit débutant avec un matériel assez limité, peu bloquer un producteur?
    Merci de votre futur raiponce
    Corrdialment.
    Bonne fin de journee.

    1. Bonjour,
      Oui, il y a une façon particulière d’écrire et de présenter un scénario. Vous trouverez dans l’article « C’est quoi un scénario » des indications et un modèle qui devraient vous aider.
      Oui, le fait d’être mineur et débutant peut bloquer un producteur. Sauf si votre projet est bien structuré, bien présenté et sans faute d’orthographe.
      Bon courage

      1. Bonjour
        J ai écrit un conte pour enfants qui est commercialisé .qui contacter pour en faire un éventuel court métrage?
        Merci pour votre retour là dessus

        1. Bonjour,
          Si votre conte est publié, vérifier déjà auprès de votre éditeur le statut des droits audiovisuels de votre oeuvre.
          Il aura peut-être des scénaristes et ou producteurs à vous présenter.
          Sinon, rédigez un court dossier de présentation de votre projet et proposez-le à un producteur de courts métrages.
          Bon courage

    1. Bonjour,
      Si vous avez trouvé la bonne personne, il vous suffit de chercher comment la contacter, et de le faire.
      Donc, passez à l’action !

  36. bonjour,
    je suis ecrivain,j’ecris en anglais,et je cherche un producteur pour mes manuscrites
    j’ai deux livres « en anglais »,je reve de lespublier,franchement se sont mes bébés, pourrais je avoir de l’aide … merci infiniment

  37. Bonjour Jean walter,
    Auteur de série débutante, je me suis lancée dans l’envoi de ma bible complète aux producteurs.
    J’ai deux simples constats : l’adresse mail professionnelle du producteur est quasi impossible à trouver, à part envoyer ça à l’adresse générale du site de la boite de production, pas d’autres pistes sont possibles pour un débutant. Je pense peut-être à tort que le scénario n’arrivera ni chez le producteur ni même chez l’assistant de production… Heureusement, je suis plus maligne que ça…
    Deuxième constat: Tous les blogs sont très vagues concernant la bonne méthode, et un peu plus précis mais pas trop, si on paie… Nous connaissons les difficultés de ce métier mais où est la passion dans tout ça? Faut il tout marchander? Triste constat…

    1. Bonjour,
      Il y a toujours moyen de trouver l’adresse mail d’un producteur ou de la personne en charge des nouveaux projets dans une société de production. Fréquenter les festivals est pour cela un atout non négligeable. Téléphoner à la production pour connaître les modalités d’envoi d’un projet est aussi une méthode qui a fait ses preuves. C’est pourquoi également il est nécessaire de se constituer un réseau le plus rapidement possible.
      Maintenant, un débutant inconnu qui essaie de contacter une très grosse société de production sans recommandations a très peu de chance d’aboutir. Il y a des productions indépendantes plus modestes qui sont plus facilement abordables et permettent de progresser rapidement.

      La réussite dans les métiers artistiques est basée sur le talent, le travail, le relationnel et la chance. Difficile donc d’établir un modèle de méthode infaillible. Il est par contre possible d’indiquer ce qu’il est préférable de faire pour réussir et surtout ce qui est rédhibitoire. Dans tous les cas, c’est le talent, le travail fourni et le feeling d’une rencontre qui font que le projet va aboutir ou pas.

      Le fait de payer pour avoir ensuite des conseils avisés et une expertise sur un sujet précis ou un projet particulier est tout à fait normal.
      La passion n’est pas synonyme de gratuité. Tous les artistes sont passionnés et cherchent à vivre de leur art. Est-ce choquant ? Non. C’est tout à fait normal. La passion est le moteur qui pousse chaque individu à exercer un métier qui lui plaît et dont il cherche à tirer une source de revenus pour vivre. La passion c’est ce qui pousse des professionnels à créer des blogs, à prendre le temps d’y diffuser beaucoup d’informations gratuites et répondre aux commentaires des lecteurs. Lire un scénario, le commenter, contribuer à l’améliorer est un travail qui prend énormément de temps et qui relève d’une réelle expertise. Ce travail est rémunéré lorsque l’on fait appel à des lecteurs, des coachs, des script-doctors. Pourquoi devrait-il être gratuit sous prétexte qu’il s’effectue à travers un blog ou une formation ou un coaching en ligne ?
      Le conseil est souvent gratuit, l’expertise est toujours payante. Il n’y a rien de choquant à ça.

  38. Bonjour, tout d’abord merci pour tous les conseils, c’est très détaillé et ça permet de mieux comprendre les dessous du métier. Cependant, je me demandais si vous saviez ou si vous pouviez m’aider en me disant comment je fais pour demander à un producteur, une fois le scénario vendu, si je peux interpréter le personnage SECONDAIRE de mon scénario? Et oi j’ai quelques expériences d’actif dans des cours métrages. .. Merci!

    1. Bonjour,
      Je ne peux répondre à votre question. Cela relèvera uniquement de la qualité de vos relations avec le producteur avec lequel vous aurez signé un contrat. Ce sera à vous d’employer vos talents de négociateur. Il vous sera également nécessaire de négocier et convaincre le réalisateur du film qui a son mot à dire quant au casting qu’il souhaite pour son film.

  39. Bonsoir jean Walter,
    je vous remercie pour votre conseils, en ce moment, j’ écris mon autobiographie est ce que c’est possible de le réaliser comme un film?
    cordialement.

    1. Bonjour,
      Je ne peux répondre à votre question. Je ne connais pas la teneur de votre biographie ni l’intérêt qu’elle peut susciter auprès d’un large public.
      Cordialement

  40. Bonjour Monsieur/Madame,
    J’ai bien compris vos explications et les témoignages y relatifs.
    Je suis depuis trop longtemps en possession d’une inspiration très forte et qui doit atteindre tout le monde, c’est une vision hélas que je dois faire passer sous forme de film et ou documentaire.
    Je ne dispose d’aucune formation et d’aucun contact avec les professionnels du monde des films, chaines de télévisions, afin de réaliser cette vision qui devient à la date d’aujourd’hui une urgence pour ce monde en confusion. {••••}
    Oui, j’avais apprécié les film sur RACINE,TITANIC,DINASTIE et d’autres dans ce sens, ainsi que le Documentaire sur I HAVE A DREAM du Pasteur Martin Luther King.
    J’espère que vous me lirez ces lignes, malgré vos multiples préoccupations et je vous en remercie d’avance, et j’ose croire avec la bénédiction de DIEU que vous pourriez disposer d’un peu de temps si possible pour un petit contact
    Merci une fois de plus, bonne et heureuse année 2016. {••••}

  41. Bonjour , j’aimerais savoir comment contacter un réalisateur de film pour lui montrer mon projet de scénario.
    En espèrant avoir des réponses de votre part .
    Merci

  42. bonjour je m’appelle winny j’ai 14ans j’ecris des histoires depuis toute petite et maintenant je me base sur des histoires du genres fiction et romance je voudrais les faire lire a un producteur mais je ne sais pas comment le contacter .je vis en RDC.
    merci et a bientôt

    winny

  43. Bonjour Jean Walter,
    Tout d’abord merci beaucoup pour cet article.
    Je suis débutant dans le domaine
    J’ai une question, j’ai envoyé un mail à plusieurs boîtes de productions, avec dossier complet (Synop, Note d’intention et scénario) il y a de ça quelques jours et je me demandais si il y avait une sorte de limite de temps imaginaire que s’impose les producteurs pour répondre aux envois de projet, c’est un court métrage de 15 min environ.

    Cordialement

    1. Bonjour,
      Il n’y a malheureusement pas de limite de temps ! Certains producteurs répondent « vite » c’est-à-dire entre quelques jours à 1 mois. D’autres, entre 1 à 3 mois. D’autres encore ne répondent jamais. Il n’y a pas de règle particulière. C’est pour cela qu’il est souvent nécessaire d’envoyer un email de rappel au bout de 2 semaines, voire de téléphoner directement.
      Cordialement

  44. Bonjour Jean Walter,

    Merci pour votre réponse.

    Pour la maîtrise du sujet, je pense que c’est bon puisque j’aborde un sujet familiale. Mais quand vous écrivez « démarche professionnelle » cela signifie-t’il que je connaisse tous les rouages de la production d’un film?

    Par ailleurs, voilà, dans l’écriture de mon scénario, je me suis permise de mettre des indications techniques. Je sais, je sais qu’un scénario doit en être dépourvu mais comme je compte aussi le tourner, je me suis dit que c’était légitime et que ça ne pouvait que montrer que j’avais une vision très claire de ce que je voulais.

    Enfin, l’envoi par courrier est-il vraiment efficace? A partir du moment où le dossier est solide évidemment.

    Bien cordialement,

    Florence

    1. Bonjour Florence,
      Vous n’avez pas besoin de connaître tous les rouages de la production. Mais simplement montrer que vous savez qu’il y a différentes étapes dans la production d’un film. Qu’un scénario peut être adapté pour faciliter le financement du film. Qu’il y a des contraintes, des délais et que vous êtes déterminée à aller jusqu’au bout.

      Comme il s’agit d’un court métrage, ce n’est pas grave qu’il y ait des indications techniques dans le scénario. Cela entrainera certainement une discussion particulière avec le producteur sur le bienfondé et le financement de certains de vos choix techniques.

      L’envoi par courrier postal n’est pas systématique. C’est au choix du producteur. Je préconise plutôt l’envoi par e-mail, qui est indispensable.

      Vous m’avez l’air bien décidée et totalement déterminée. Sans augurer de la qualité de votre projet, ces deux qualités devraient faciliter la recherche d’un producteur.

      Bon courage
      Conservez cette énergie jusqu’au bout.

  45. Bonjour Jean-Walter,

    J’ai écrit un scénario de court métrage, la note d’intention mais je pêche sur le synopsis. Quelle en est la longueur (un paragraphe ou une à deux pages) et le contenu (s’agit-il d’un simple résumé ou plus?)

    Par ailleurs, quand vous écrivez qu’il faut rassurer le producteur en lui montrant que l’on connaît le marché et la cible visée, comment cela se traduit-il dans le cadre d’un court métrage? Faut-il avoir des infos précises, des chiffres comme peuvent en donner Le film Français par exemple?

    Merci pour votre réponse,

    Bien cordialement,

    Florence

    1. Bonjour,
      Le court métrage est un exercice à part. Dans ce cas le fait de rassurer le producteur consiste à montrer que vous savez ce que vous voulez et que vous savez où vous allez. C’est-à-dire de montrer que votre démarche est professionnelle et que vous maîtrisez votre sujet.
      Un synopsis n’est pas un résumé, il précise le sujet, présente le héros et son but, le point de vue du film et les différentes étapes clés de l’histoire. La longueur d’un synopsis est fonction de la longueur du film. Pour un court métrage cela peut aller de trois phrases à une ou deux pages suivant la manière dont vous le rédigez.
      Bon courage dans vos écritures.

  46. Bonjour Jean-Walter,

    Après de multiples recherches sur le thème de la production,j ‘ai abouti par hasard sur votre site qui est très explicite en la matière et suffisamment détaillé pour s’en faire une idée claire et réaliste. (…)
    Etant malade en soins palliatifs en fin de vie a domicile, j ai écris un livre ou je raconte minutes par minutes durant 13 jours et nuits consécutives ma vie de malade, 24h sur 24 dans un lit médicalisé et dans la plus stricte intimité,sous le regard impuissant de mes trois jeunes enfants, mon épouse et de ma mère. (…)
    Mon attente et mes derniers espoirs seraient de pouvoir réaliser un film sur mon histoire, mon livre et la merveilleuse chêne de solidarité qu’il a mis en place au travers de la France et plus entre la grande famille que sont les sapeurs-Pompiers et le nombres impensables d’internautes qui relaient et partagent l’information sur le territoire national et bien plus…
    N’ayant plus les capacités physique, ni l’expérience nécessaire a la réalisation d’un film pourriez-vous avoir l’amabilité de me renseigner ou m’indiquer des informations nécessaire a la réalisation de mon dernier rêve. (…)
    Vous remerciant par avance de votre attention, veuillez accepter mes respectueuses salutations et mes sentiments les meilleurs.
    Yannick P.

    (extraits du long commentaire de Yannick)

    1. Bonjour Yannick,

      Habituellement, la réalisation d’un film est un long et lourd processus à l’issue souvent incertaine.
      Elle nécessite de réunir certains matériels et d’associer plusieurs talents, du scénariste aux comédiens
      en passant par le réalisateur et les différents techniciens, sans oublier les producteurs, les financiers, les diffuseurs.

      Je ne sais quel genre et quel type de film vous souhaitez voir réalisé,
      mais pour simplifier les choses, je vous conseille de faire appel à une école de cinéma
      ou une association audiovisuelle réunissant différents talents qui pourrait, l’une comme l’autre,
      prendre en charge les différentes étapes de création et vous aider à réaliser votre rêve dans les meilleures conditions.

      Une société de production traditionnelle est soumise à trop de règles et de contraintes administratives
      pour être efficace et s’adapter à votre situation.

      Je vous souhaite sincèrement de voir votre rêve se réaliser.

  47. Bonjour.
    J’écris depuis que j’ai 8 ans et il y a un ans environs j’ai commencer à écrire des scénarios. Le problème c’est que je sais qu’il faut contacter des producteurs, mais j’ignore où les trouver. Et je sais aussi qu’il ne faut pas que je contacte un producteur qui fait du drame, alors que moi je fais du fantastique/aventure. Pourriez-vous me dire comment contacter des producteurs, cela fait un bout bon de temps que je recherche, mais je n’ai rien trouver.
    Merci pour votre aide.

    1. Bonjour;
      Je suis comme Mr Bignet, je cherche et j’essaie de trouver et de rentrer en contact avec un producteur de film, sans succès. Pouvez-vous m’indiquer la marche à suivre.
      Merci et bien cordialement à vous.

      1. Bonjour,
        Tout l’article présente les erreurs à éviter et la marche à suivre pour trouver et contacter un producteur. Vous trouverez des conseils complémentaires dans le livret à télécharger gratuitement.
        Les producteurs sont très sollicités et reçoivent énormément de projets. En dehors d’une marche à suivre particulière, c’est à vous de trouver la présentation et le ton juste qui vont vous faire remarquer lorsque vous les contactez.
        Enfin, lorsque l’on débute et que l’on est totalement inconnu dans le métier, cela peut prendre un certain temps avant qu’un producteur ne vous réponde. Vous n’êtes tout simplement pas dans ses priorités et il prendra plus de temps pour lire votre projet. S’il le lit.
        La patience et la persévérance sont les vertus premières des jeunes scénaristes.
        Si vous avez l’occasion de participer à un festival, vous aurez l’occasion d’y rencontrer des producteurs.
        Bien cordialement

      2. Bonjour Jean-Walter,
        Une nuit j’ai fait un cauchemar que j’ai raconté autour de moi à environ 50 personnes, tout public confondu, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes et tous ont apprécié : il m’a donc été conseillé d’écrire le livre ce que j’ai fait et qui se vend aujourd’hui sur internet ( Soldat 16). Lisez le , ma main au feu, vous allez être stupéfait comme tous ceux à qui ont en pris connaissance .
        Maintenant le problème pour moi n’est pas de gagner de l’argent mais bien plutôt de le voir sortir dans les salles de cinéma : je suis convaincu qu’il fera un grand succès.
        A présent il ne me manque plus que le producteur attiré par la réalité/ fiction et un réalisateur professionnel maîtrisant le style d’images et de scène hollywoodienne.
        Mon deuxième livre est en route et déjà l’idée, comme Soldat 16, du jamais lu, ni vu, ni entendu en séduit plusieurs autour de moi .

        Pouvez- vous m’orienter dans ma démarche ?
        Merci, cordialement.

        1. Bonjour,
          Bravo pour le succès de votre premier livre et l’écriture de votre nouveau roman.

          Pour trouver un producteur intéressé par votre projet, vous devez créer un dossier de présentation et sélectionner des sociétés de production susceptibles d’être intéressées. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires dans cet article dédié.
          Et de la manière de choisir et sélectionner un ou plusieurs producteurs dans cet autre article dédié.

          Différents salons du livre, dont particulièrement celui de Paris, proposent des rencontres auteurs/producteurs dans le but d’adapter des livres au grand écran. Plusieurs festivals proposent également des rencontres professionnelles entre auteurs et producteurs.

          Le choix du réalisateur, sauf si vous avez déjà une idée très précise, se fera normalement avec l’aide du producteur qui détiendra les droits du films.

          Si vous avez des difficultés à concevoir le dossier, je propose des formules d’accompagnements à la « carte » adaptées à vos besoins spécifiques. Si cela vous intéresse, contactez-moi à travers le formulaire dédié afin que nous organisions une Visio-conférence pour en discuter.

          Au plaisir de vous lire.

  48. Bonjour,
    Je me pose une question depuis un bout de temps déjà et j’en ai toujours pas trouvé la réponse :
    Lorsque l’on veut contacter un producteur, est ce qu’il est préférable de contacter un producteurs installé dans sa région où est ce qu’il est possible de présenter son projet à un producteur qui est à l’autre bout du pays ?

    Etant donné qu’il y’a très peu de boites de production là où je vis, je me demandais si je pouvais contacter des gens d’ailleurs où si c’était inutile pour une quelconque raison..

    Cordialement.

    1. Bonjour,
      Il est préférable, en fait, de trouver le producteur le plus susceptible de mener votre projet à son terme, quelque soit l’endroit où il se trouve.
      Vous pouvez donc contacter des producteurs loin de chez vous, si nécessaire. Il n’y a aucune raison particulière qui vous en empêche.
      Les moyens modernes permettent de communiquer, travailler et faire des conférences à distance.
      Si votre présence s’avère indispensable à un moment ou un autre, il sera toujours temps d’envisager un déplacement qui pourra être pris en charge par la production.

      1. Bonjour cher Monsieur! J’espère que vous vous portez à merveille!
        Je me présente: Je suis Christy,une jeune maman haïtienne,j’ai toujours été fascinée par le cinéma et le millieu artistique. Depuis petite, j’écris des chansons et des courts métrages; mais je n’ai réussi malheureusement pas à trouver la bonne personne pour me produire.
        J’ai pris le temps de vous lire et noter tous vos réponses,et je suis arrivée à une conclusion: pour contacter un éditeur,il vous faut une personne qui connaît bien le millieu et qui peut vous conseiller.
        J’ai écrit une réadaptation différente du film « Blanche Neige » et c’est très intéressant!
        Pouvez-vous s’il vous plaît m’orienter vers la bonne personne pour m’aider à le produire?
        Ce sera une rêve de petite fille devenue réalité! Je sais que j’ai la capacité et le potentiel et je vous promets que vous ne serez pas déçu !
        Ps: J’aimerais poursuivre le reste de la conversation en privé svp!

        Cordialement,je vous salue, et à bientôt j’espère!

        1. Bonjour,

          Vous êtes pleine d’enthousiasme et de volonté, je vous en félicite.
          Dans un premier temps, si vous parlez d’une réadaptation de « Blanche neige », parlez du conte et non pas du film.
          Le conte est dans le domaine public, et donc libre de droits, alors que le film est soumis à des droits d’auteurs.
          Rien que cela refroidira la plupart des producteurs potentiels.
          Pour discuter de votre projet, veuillez me contacter à travers le formulaire dédié.
          Merci.
          À très bientôt

      1. Salut, je m’apel Patricia, je suis d’origine congolaise .j’ ai 27ans et fille mère de 2 petites filles. J’ai vecue des choses douloureux mais à la fin hereuse. Je suis à la recherche d’un producteur pour lui parler de mon histoire pour qu’il ou elle me conseil, car je n’arrete pas d’écrire, et dès que je pense a ceux que j’ai vecue, he commence à écrire. Jusqu’a ce que je me sentence liberer. En faite j’ai plusieur histoire vraie mais je n’ai pas un guideur. Donc quelqu’un qui peut m’orienter. Maintenant je suis entrain d’écrire comment ma vie à été basculer avant que j’arrive en Europe. Apres je veux écrire comment j’ai souffre du racisme au sein d’une entreprise que je travaillais . Et encore de ma vie d’enfance . Merci je compte sur vous qui ont de l’experience si vous pouvez me guidee car je voulais donner de l’espoir au jeunes et enfants qui sont entrain de vivre cet enfert que j’ai vecue de ne pas perdre d’espoir et de se battre pour avoir ceux que ils veullent. Merci
        Mes sincère remerciement
        Patricia.

        1. Vos écrits pour le moment sont libérateurs. Continuez à écrire et à libérer tout ce que vous avez en vous. Une fois cette étape accomplie, vous pourrez alors mettre de l’ordre dans vos idées et structurer une ou plusieurs histoires. Bon courage !

          1. Patricia Iyongi mpumbu

            salut, j’ai terminée à écrire , maintenant qu’est ce que je peut faire? pour contacter un producteur enfin qu’il lise mon manuscrit.
            mes sincère salutation ,Patricia

        2. Bonjour madame Patricia Iyongi
          Je suis Pascal Asséké, jeune réalisateur, scénariste. Je réside en Côte d’Ivoire. J’aimerais vous aidez à structuré vos différentes histoires pour en faire des scénario afin d’aboutir à des projets filmique.
          pascalasseke@gmail.com
          Cordialement,

          1. Christelle KOUABENAN

            Bonjour M. Pascal Asséké,
            Je me présente Christelle KOUABENAN je suis ivoirienne. Depuis 2017 j’écris des scénarios romanesque sous forme de bande dessinée associant ainsi l’image à l’écriture. Mais je n’ai jamais publié et je suis à mon 10 èmes œuvres. J’aimerais savoir si je peux aussi vous contacter pour le suivi, la réalisation de mes rêves ?
            Merci cordialement.
            Christelle KOUABENAN

    1. Bonjour
      J ai écrit plusieurs ouvrages publiés vendus en librairies et lors de dédicaces.
      Où m adresser pour en proposer pour un projet film TV?
      Merci pour votre réponse
      Marie Helen CHabbert Bidault

      1. Bonjour,

        Cela dépend si vous souhaitez effectuer l’adaptation ou y participer ou simplement céder les droits d’adaptation.
        Vous avez des rencontres auteurs/producteurs organisées par certains salons du livre à travers la France. Il y en a également lors du festival des scénaristes de Valence au printemps. Vous pouvez solliciter votre éditeur qui a certainement déjà effectué cette démarche. Passer par un agent littéraire. Solliciter un scénariste pour qu’il fasse l’adaptation et la propose à des producteurs. Ou créer vous-même un dossier d’adaptation et le proposer à différents producteurs.
        Vous trouverez des liens vers différentes ressources dans le blog notamment dans l’article Comment trouver un producteur et l’article A qui envoyer son scénario.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
Verified by MonsterInsights